Chroniques BD


Triste nouvelle pour le monde de la BD: Décès de Philippe Delaby
BD - Écrit par BeDemon   
Mercredi, 29 Janvier 2014 11:16

Philippe Delaby C'est une bien triste nouvelle que nous venons d'apprendre aujourd'hui.
Philippe Delaby est décédé ce 28 janvier.
Philippe était depuis près de vingt ans l’un des plus grands artistes de la bande
dessinée. Avec le péplum Murena, scénarisé par son ami Jean Dufaux, il a donné un souffle
nouveau à la bande dessinée historique. Sa passion, son énergie, son sens du détail, du
découpage et la force de ses personnages ont fait de cette série un succès international
plébiscité par des milliers de lecteurs et reconnu par les plus grands spécialistes de l’Antiquité
romaine. Aujourd’hui, l’ensemble de la bande dessinée est en deuil, et Dargaud s’associe à
l’immense tristesse de sa famille.

Né à Tournai (Belgique) en 1961, Philippe Delaby possède des talents innés de
dessinateur. C’est à l’âge de 8 ans cependant, après avoir reçu de son père son tout premier
album, que naît sa passion pour la BD. Dès lors, les histoires à bulles ne le quitteront plus ! À
14 ans, il entre à l’académie des Beaux-Arts de sa ville natale, où il développe et perfectionne
ses dons. Fasciné par Ingres et les maîtres flamands, il y apprend non seulement le dessin,
mais aussi la peinture à l’huile. Son attirance pour la bande dessinée prend néanmoins le
dessus et, à 18 ans, il est le lauréat d’un concours pour jeunes dessinateurs qui lui ouvre les
pages du journal Tintin. Pour l’hebdomadaire des 7 à 77 ans devenu Hello Bédé, il met en
images, sur des scénarios d’Y. Duval, Arthur au royaume de l’Impossible et Richard Cœur de
Lion, deux épopées qui lui vaudront le prix Clio au Salon de l’Histoire à Paris en 1993. La
même année, il met en images Bran, un récit écrit par J.-L. Vernal, qui raconte l’histoire d’un
jeune Gaulois. En 1994, avec le romancier L. Delisse, il publie au Lombard L’Étoile polaire,
un thriller fantastique médiéval. En 1997, encouragé par le scénariste Jean Dufaux, il
ressuscite de façon magistrale la Rome impériale de Néron dans Murena, péplum édité par
Dargaud et primé dans plusieurs festivals. Le succès grandissant, Philippe Delaby accepte de
s’évader dans la Complainte des landes perdues, monde fantastique imaginé par son compère Jean Dufaux et Rosinski.
Toutes nos pensées vont pour toute sa famille, ses amis, et tout le monde la BD qui perd un grand monsieur du 9ème Art.

Mise à jour le Mercredi, 29 Janvier 2014 11:26
 
facebooktwitter
Top Events
andenne_bd.jpg
Il était une fois un 21 Octobre ...
DUBUC

Maryse DUBUC, scénariste des Nombrils est née à Sherbrooke (Québec) le 21 octobre 1977.
Après avoir étudié en Lettres françaises, elle publie divers ouvrages catégorisés « Jeunesse » chez Bayard, Vent d’Ouest,…
En 2006, elle lance avec son compagnon DELAF la série « Les nombrils ».

Pour cette série, elle a reçu le Prix du meilleur scénariste décerné lors de la 6e édition des « Joe Shuster Awards » organisé à Toronto en juin 2010.

Pour en savoir plus sur DELAF, rendez-vous dans cette rubrique, le 09 octobre prochain (c’est dans longtemps, je sais!)
 

Naissance du journal de MICKEY

Le Journal de Mickey a débuté en France sous l'impulsion de Paul Winkler, fondateur de l'agence Opera Mundi, détentrice des droits des bandes dessinées Disney en France, ainsi que d'autres comics américains. Il est destiné aux enfants de 7 à 13 ans. La première édition est datée du 21 octobre 1934.

Le magazine révolutionne la presse jeunesse française et permet l'arrivée des productions de comics américains en France en plus grand nombre, plusieurs magazines similaires sont ainsi lancés dans les années suivantes. Cette période se voit même nommée "l'Âge d'Or de la Bande dessinée" .

Sur le forum