Chroniques BD


48H BD : bilan 5e édition
BD - Écrit par maroulf   
Lundi, 17 Avril 2017 19:12
Avec 300.000 participants, 230.000 albums à 1€, 1.500 points de vente en France & en Belgique, plus de 100 animations, 50.000 albums offerts aux écoles et 12 éditeurs mobilisés, la cinquième édition des 48h BD des 7 et 8 avril est un succès!
bloc-slogan.jpg


./.. Avec les bénéfices des ventes des albums, l'association va pouvoir offrir 50.000 BD aux écoles et aux bibliothèques. Pour aider les enseignants à utiliser la bande dessinée en classe, des fiches d'activités gratuites ont été réalisées et sont à télécharger http://www.48hbd.com/feedback-des-ecoles/
Juste un petit regret, essentiellement pour la France et (très) peu de retour pour la Belgique.

Les 48h BD se sont associées à "Coucou nous voilou", une association oeuvrant dans les hôpitaux pédiatriques: des boitiers cache-perfusion Abracadabox ont été fabriqués aux couleurs des héros publiés par les éditeurs participant aux 48h BD et 1.000 albums ont été donnés aux services hospitaliers pour constituer des bibliothèques.

Une réussite qui est forcément reconduite pour 2018 ! Les 48H de la BD se tiendront ainsi les 6 et 7 avril prochains.
Mise à jour le Lundi, 17 Avril 2017 20:32
 
facebooktwitter
Top Events
geluck - chat
Il était une fois un 25 Avril ...
Yves SWOLFS

Né à Bruxelles en ce jour de l’année 1955, Yves SWOLFS, auteur de BD complet, suit des études d’Art à St Luc.
En 1980, il crée Durango, série de type Western d’abord aux éditions Les archers, puis chez Dargaud.
Si le succès -à l’époque- de cette série est appréciable, c’est surtout 7 ans plus, avec son Prince de la Nuit qu’il entrera dans le panthéon des grands auteurs de style réaliste.
Quelque peu las de cet univers de vampire, il crée alors la série Légende, se déroulant au moyen-âge, mais retournera sur les terres de son Kergan de vampire, 5 tomes plus tard, en 2011…

Il a aussi créé et scénarisé les séries Black Hills 1890, Vlad et James Healer, avec divers succès.

Albert UDERZO

Né en 1927, c’est en Belgique que Albert UDERZO fera ses premiers pas dans la BD, avec GOSCINNY : Oumpah-pah, Jehan Pistolet et Luc Junior.

En 1955, il fonde un syndicat scindé en deux agences distinctes Edipresse et Edifrance. Puis en 1959, c’est le lancement de Pilote où il s'illustre en tête de rédaction avec Astérix et Tanguy et Laverdure (qu’il abandonnera quelques années plus tard à JIJE à cause du succès croissant du petit Gaulois), auquel il se consacrera exclusivement, même après le décès de GOSCINNY.

C'est en 2013, ne pouvant plus dessiner Astérix, qu'il passe le relais à Didier CONRAD pour le dessin et à Jean-Yves FERRY pour le scénario d'Astérix.

Aujourd'hui encore, il coule une retraite paisible, jetant un oeil satisfait sur le travail de ses successeurs...

Sur le forum