Chroniques BD


Retour en photos sur la cérémonie de remise des Prix Diagonale-Le Soir du 5 mai 2017
BD - Écrit par maroulf   
Mardi, 09 Mai 2017 20:23
Un spectacle convivial et humoristique sous la houlette d’Eric de Staercke qui rend un bel hommage aux créateurs de la BD. Après l'accueil du public, ouverture de la cérémonie par le Président Jean Dufaux, devant un porte-micro vivant.

IMG_7543_1.jpg

./..
Il annonce que pour fêter les 10 ans d'existence des Prix Diagonale, un Prix spécial 10 ans est remis à Philippe Geluck pour son oeuvre. Ils rappellent aussi tous les deux que la majorité des auteurs BD vivent malheureusement sous le seuil du SMIC et ont des difficultés à vivre de leur art. 
Geluck est fêté en chanson "moi vouloir être chat"  avant de recevoir son prix. 

IMG_7512_1.jpg IMG_7515_1.jpg


Prix Diagonale de la Meilleure Série pour "Gus" de Blain: un discours entrecoupé d'arrivée d'Indiens qui se font dégommer par un cow-boy garde du corps et ensuite les réclamations chantées de Pocahontas avant que l'attachée de presse de Dargaud, Marie-Odile Delvigne, ne reçoive le prix pour Blain, excusé.

IMG_7520_1.jpg IMG_7525_1.jpg IMG_7529_1.jpg


Après un mot de Daniel Couvreur pour le Soir , puis une danse du ventre, l'échevin de la culture David da Camara annonce le Prix Diagonale du Meilleur Album, non sans se faire tailler un costume, au sens propre, par les animateurs 

IMG_7533_1.jpg

IMG_7535_1.jpg IMG_7538_1.jpg

Prix attribué à "Monsieur Désire ?" de Virginie Augustin et Hubert.

IMG_7542_1.jpg


Enfin, le Grand Prix Diagonale est attribué à Philippe Berthet et il a droit à un spectacle complet, avec choristes, striptease pin up et décor.

IMG_7550_1.jpg 
IMG_7556_1.jpg IMG_7558_1.jpg
 
IMG_7568_1.jpg

IMG_7573_1.jpg
Mise à jour le Jeudi, 11 Mai 2017 16:22
 
facebooktwitter
Top Events
geluck - chat
Il était une fois un 27 Mai ...
Olivier GRENSON

Ce Carolo né en 1962, publie sa première bande dessinée, Aldose et Glucose, dans Le Journal de Tintin en 1984. Il enseigne en parallèle à l’École de Recherche Graphique de Bruxelles où il partage sa passion pour le dessin. Révélé par la série Carland Cross, c’est en 1998, qu’il crée avec Jean DUFAUX la série Niklos Koda, un thriller mystique rapidement devenu l’un des piliers de la collection Troisième Vague aux éditions du Lombard. Après dix albums et un premier cycle achevé, Olivier GRENSON se concentre sur des travaux plus personnels marquant un tournant dans sa carrière. Sur un scénario de Denis LAPIERE, il achève le dyptique de La Femme Accident, deux albums en couleurs directes.

Après une interruption de 5 ans, Olivier GRENSON et Jean DUFAUX donne un nouveau souffle à Niklos Koda avec un second cycle de cinq albums faisant basculer ce polar teinté de sorcellerie vers le drame mystique. Le Dernier Masque, paru en mai 2017 marque un point final à cette série ayant séduit des milliers de lecteurs à travers le monde.

On l’attend maintenant sur le dernier XIII Mystery, qui sera scénarisé par Jean VAN HAMME Him self!
 

Sur le forum