Chroniques BD


Le Chat revient dans le journal Le Soir à partir du 13 mai !
BD - Écrit par Milan Morales   
Mercredi, 10 Mai 2017 20:32
A l’instar d’Emmanuel Macron en France, chez nous en Belgique c’est de Geluck dont on n’a de cesse de parler cette semaine!
Après avoir été honoré par le grand prix Diagonale 2017 (cfr. notre précédente news!), voilà t’y pas qu’on apprend ce soir que le plus célèbre des félins-penseurs revient dans le journal « Le soir »…
En guise de préambule, on vous renvoie à cet article de ce même journal, daté du 19 janvier 2013, dans lequel l’auteur annonçait la fin de cette parution quotidienne…
RetourChat20172_700x294.jpg
Pour la chuite, ch'est par ichi!

Et il y sera présent tous les jours, en dernière page, avec un double strip, un mini-feuilleton en trois actes ou un dessin "plein pot".

Petit rappel...
Le Chat est né dans les colonnes du grand quotidien belge en mars 1983. Au bout de seulement deux mois, il est devenu la coqueluche du journal et n'a manqué aucune semaine de parution pendant trois décennies. Le Chat s'est produit dans le supplément Temps-Libres avant d'envahir le 7ème Soir du samedi, puis Victor et enfin, Victoire. Après trente ans de bons et loyaux services, Philippe Geluck a eu besoin de faire une petite pause dans ce rythme effréné de parution pour, disait-il en 2013, retrouver du temps dans son agenda pour peindre et sculpter.
RetourChat20171_700x465.jpg
Pour une surprise, c'est une surprise !

Et voilà que l'envie le reprend. L'odeur du papier et de l'encre lui manque, mais aussi ce lien si profond entre un auteur, son personnage et leurs lecteurs. Geluck appelle Le Soir pour dire qu'il pense revenir à la maison si elle veut toujours de lui. La réaction est immédiate et enthousiaste. "Et alors, te voilà, Gigi ! Qu'est-ce qu'ils comprennent les internautes à part les like et clic ? Ici tu es chez toi, ici tu es le roi" Et la rédaction entière s'est mise à chanter "Aaaaarriva Gigi l'Amorosoo, toujours vainqueur, parfois sans cœur, mais jamais sans tendresse..." Et on s'est embrassés et tout le monde pleurait et riait en même temps. Alors, le rédacteur en chef a dit : "Bon, maintenant, il ne reste plus qu'à espérer que les lecteurs, eux aussi, seront contents", et il a ajouté : "Bon, allez, au boulot ! Un dessin par jour, ce n'est pas de la tarte !"

Et c'est ainsi que tout a recommencé...
Mise à jour le Jeudi, 11 Mai 2017 04:59
 
facebooktwitter
Top Events
geluck - chat
Il était une fois un 27 Mai ...
Olivier GRENSON

Ce Carolo né en 1962, publie sa première bande dessinée, Aldose et Glucose, dans Le Journal de Tintin en 1984. Il enseigne en parallèle à l’École de Recherche Graphique de Bruxelles où il partage sa passion pour le dessin. Révélé par la série Carland Cross, c’est en 1998, qu’il crée avec Jean DUFAUX la série Niklos Koda, un thriller mystique rapidement devenu l’un des piliers de la collection Troisième Vague aux éditions du Lombard. Après dix albums et un premier cycle achevé, Olivier GRENSON se concentre sur des travaux plus personnels marquant un tournant dans sa carrière. Sur un scénario de Denis LAPIERE, il achève le dyptique de La Femme Accident, deux albums en couleurs directes.

Après une interruption de 5 ans, Olivier GRENSON et Jean DUFAUX donne un nouveau souffle à Niklos Koda avec un second cycle de cinq albums faisant basculer ce polar teinté de sorcellerie vers le drame mystique. Le Dernier Masque, paru en mai 2017 marque un point final à cette série ayant séduit des milliers de lecteurs à travers le monde.

On l’attend maintenant sur le dernier XIII Mystery, qui sera scénarisé par Jean VAN HAMME Him self!
 

Sur le forum