Chroniques BD


De la magie, des combats, un cochon … et des badges !
Manga - Écrit par Milan Morales   
Mercredi, 11 Octobre 2017 20:28
Après "Fairy Tail" et "L'Attaque des Titans", c'est au tour de "Seven Deadly Sins" de bénéficier d'une édition limitée pour son tome 24 !

De la magie, des combats, un cochon … et des badges !

sds24_banniereannonce_700x494.jpg
./..

À l’occasion de la sortie du volume 24, les éditions Pika proposeront, en plus de l’édition classique, une édition limitée comprenant le volume 24 avec une jaquette alternative réversible et un set de 7 badges exclusifs à l’effigie des 7 Deadly Sins.

Les illustrations des badges proviennent des « avis de recherche » des personnages que l’on voit furtivement dans le volume 1.

seven-dealy-sins-24-collector-badges-pika_700x932.jpg


Rendez-vous dès le 29 novembre prochain en librairie pour découvrir le volume 24 de Seven Deadly Sins édition limitée.  
Prix de vente de cette édition: 11,50 €
Mise à jour le Mercredi, 11 Octobre 2017 20:28
 
facebooktwitter
Top Events
andenne_bd.jpg
Il était une fois un 21 Octobre ...
DUBUC

Maryse DUBUC, scénariste des Nombrils est née à Sherbrooke (Québec) le 21 octobre 1977.
Après avoir étudié en Lettres françaises, elle publie divers ouvrages catégorisés « Jeunesse » chez Bayard, Vent d’Ouest,…
En 2006, elle lance avec son compagnon DELAF la série « Les nombrils ».

Pour cette série, elle a reçu le Prix du meilleur scénariste décerné lors de la 6e édition des « Joe Shuster Awards » organisé à Toronto en juin 2010.

Pour en savoir plus sur DELAF, rendez-vous dans cette rubrique, le 09 octobre prochain (c’est dans longtemps, je sais!)
 

Naissance du journal de MICKEY

Le Journal de Mickey a débuté en France sous l'impulsion de Paul Winkler, fondateur de l'agence Opera Mundi, détentrice des droits des bandes dessinées Disney en France, ainsi que d'autres comics américains. Il est destiné aux enfants de 7 à 13 ans. La première édition est datée du 21 octobre 1934.

Le magazine révolutionne la presse jeunesse française et permet l'arrivée des productions de comics américains en France en plus grand nombre, plusieurs magazines similaires sont ainsi lancés dans les années suivantes. Cette période se voit même nommée "l'Âge d'Or de la Bande dessinée" .

Sur le forum