Chronique BD: Ben # 13
Écrit par maroulf   
Lundi, 13 Février 2017 11:00
Tome 13


Série: Ben #13
Auteurs: Daniel Shelton
Editeur BD: la Pastèque
lapasteque modifié-1
Une chronique BD: Génération BD
 

Premier strip paru, en Anglais, en 1996.

L'histoire:
Benjamin est à la retraite depuis quelques années. Lorsqu'il s'occupe de ses petits enfants, ceux-ci s'amusent de ses craquements liés à la vieillesse.
Il doit par ailleurs passer un check up médical et se prépare à cet examen en faisant un peu de gymnastique et du vélo. Et pendant que son épouse Olivia s'adonne aux joies du jardinage et du karaté, lui part jouer au golf ou sieste.
 


ben t13
Mon avis:

Cette série de strips de 3-4 cases en noir et blanc en est déjà au tome 13.
Daniel Shelton nous offre une centaine de pages de la vie de tous les jours d'un retraité, Benjamin et son épouse Olivia.

Créée en 1996, cette série enchante déjà des milliers de lecteurs au Canada, Etats-Unis et Philippines et est prépubliée dans plusieurs journaux canadiens. Les sept premiers tomes ont été publiés en Français chez l'éditeur "Les 400 coups" entre 2008 et 2011 puis ensuite en intégrale chez La Pastèque (intégrale 5 regroupant volumes 9 et 10, intégrale 6 regroupant volumes 11 et 12); La Pastèque prévoit d'éditer ensuite les 8 premiers volumes en intégrale aussi dès que les droits seront libres.

C'est dommage que la diffusion en Belgique soit assez restreinte car la série gagne à être connue du grand public. Les tribulations de notre pensionné nous enchantent au quotidien. Son jardinage, son attitude face à facebook et les ordinateurs, son golf, la vie avec ses petits enfants, ses problème de santé tel artrite et rumatisme, le temps, la neige, tout est sujet à réflexions philosophiques et humoristiques.

Par moment, cela me fait penser à Pico Bogue (p55 lorsque les enfants sur le sofa s'imaginent comme des poissons rouges à qui on viendrait jeter de la nourriture par au-dessus) ou à Calvin & Hobbes (p63 lorsque le petit-fils dessine un soleil et l'accroche à la fenêtre pour que son grand-père ne déprime pas, ou p 71 où Benjamin réalise un cadre autour de la tache de peinture de sa petite fille sur le mur "Mia, 2 ans") pour l'aspect humaniste de cette série, même si les héros ne sont cette fois pas des enfants.

Quelques gags épinglés: p 5 l'entraînement de Benjamin pour réussir son test physique, p 27 lorsqu'il coupe des fleurs par inadvertance avec son coupe bordure et qu'il les offre ensuite à son épouse, p 33 la journée pêche avec son petit-fils, p 37 la course des retraités, p 78 le mimétisme du chine qui a faim.

Un très chouette moment de lecture!

Sites liés: ici et
 
Maroulf
Mise à jour le Vendredi, 03 Mars 2017 19:41
 
facebooktwitter
Actualités BD
HommeInvisible2- 3