Chronique Comics: Batman Dark Knight.
Écrit par Blackbolt   
Lundi, 13 Février 2017 19:30
The last Crusade


Série: Batman Dark Knight.
Auteurs: John Romita Jr , Frank Miller, Peter Steigerwald
Editeur BD: Urban Comics

Une chronique Comics: Génération BD

Les habitants de Gotham sont enfin rassurés depuis que le Joker a retrouvé le chemin de la prison mais ils espèrent que cette fois il y restera enfermé jusqu’à la fin de sa peine. La mise hors circuit d’un ennemi d’une telle force est aussi un grand soulagement pour Bruce Wayne, alias Batman qui ayant atteint la quarantaine devrait envisager de passer la main. Car il en a pris des coups Batman, et quoi qu'il en pense, il reste humain et cela ne va pas aller en s'améliorant. Son corps a atteint son seuil de tolérance à la douleur, une douleur qui lui est chaque jour plus pénible, d’autant qu'il refuse tout remède ou médicament craignant que cela amoindrisse ses capacités de raisonnement et de réflexion, le plaçant dans une situation qui le handicaperait davantage que la douleur physique. C’est l'affrontement avec Killer-Croc qui sera décisif, trop de coups, trop de fractures et un sauvetage in extremis grâce à Robin. Et pourtant, Batman continue de penser que Robin n’est pas encore prêt à prendre la relève. Pour lui, il est encore trop impulsif et agressif et agit comme une véritable tête brûlée ce qui justifie qu’il ne puisse pas se retirer en toute confiance. D’ailleurs, lorsque l’impensable va arriver – l'évasion du Joker – Robin bien trop confiant va prendre une bonne raclée.


Mon avis: À un tournant décisif dans la carrière du Chevalier Noir, la violence est omniprésente et dévastatrice empêchant même Batman de faire davantage confiance à Robin pour se charger de certaines missions et prendre le relais, alors même que cette méfiance en plein combat constitue un réel danger pour lui et le jeune Robin. Tel est le scénario ultra violent que Frank Miller tenait à partager avec ses fans après la longue série des Dark Knight publiés sous diverses appellations : DK Returns, DK Strykes again ou DK III ! Au dessin, c'est le retour apprécié du tandem de choc Frank Miller et John Romita Jr que l'on avait déjà adoré sur la série Daredevil chez Marvel devenue aussi mythique. Ici Romita se lâche complètement en nous offrant des combats titanesques et d’une violence rare tout en nous gâtant avec un dessin toujours aussi efficace et puissant et empreint de réalisme. Un album dur et parfois cruel mais surtout impressionnant qui nous propose la version crayonnée du même récit au complet ainsi que toutes les couvertures originales.

Re : Chronique Comics: Batman Dark Knight. # -- zedruide
mardi, 14 février 2017 10:17
Dans ma longue pile des bd en attente. Visuellement c'est déjà très beau.
Mise à jour le Mardi, 28 Février 2017 21:30
 
facebooktwitter
Actualités BD