Chronique BD: Heidi au printemps
Écrit par Gladys   
Mardi, 04 Juillet 2017 21:33
 


Série: Heidi au printemps
Auteurs: Marie Spénale
Editeur BD: Delcourt

Une chronique BD: Génération BD
 


Tout le monde connaît Heidi, vous savez cette petite montagnarde suisse, héroïne emblématique d'un grand classique de la littérature enfantine écrit par Johanna Spyri. Une belle histoire que la scénariste et dessinatrice Marie Spénale s'est empressée de poursuivre dans une nouvelle approche toute personnelle du personnage d'Heidi.
En effet, si l'auteur introduit son roman graphique "Heidi au printemps" par un bref récapitulatif, en bicolore, du récit originel, elle se démarque pour la suite de son album, tant au niveau graphique et couleur que par la nature de son propos.
En reprenant ce personnage devenue désormais une belle jeune femme, Marie Spénale entreprend de raconter la sexualité naissante d'Heidi avec la découverte du corps et les sensations qu'il procure, les premières relations sexuelles et le désir d'émancipation y afférent. Ce passage délicat vers l'âge adulte nous est magnifiquement conté de manière certes explicite (réservé à un public averti) mais si finement observé. Marie Spénale a su véritablement capter tous les bouleversements et les émotions ressentis par Heidi. Et elle les restitue avec beaucoup d'humour et de poésie en utilisant pour fil conducteur le cycle de la nature, les saisons. Pour chaque saison, Marie Spénale a choisi une gamme de couleur type pour égayer son trait simple, très ligne claire, afin d'y accentuer le temps qui passe, rythmé par les saisons.



Pour débuter l'album, honneur à l'hiver, saison durant laquelle la nature sommeille. Un peu comme Heidi... On la découvre adolescente, vivant dans un chalet à la montagne en compagnie de son grand-père qui a toute les peines du monde à la faire bouger. Il réussit cependant à la convaincre de se lever tôt afin de l'accompagner au marché où il vend ses fromages de brebis.

Mais pour Heidi cette descente au village est une bien maigre distraction qui ne trouve pas grâce à ses yeux. Seules les lettres aux accents romantiques de son amie Clara, parviennent à la sortir de son ennui. Mais voilà que le printemps arrive, la nature se réveille. C'est l'éveil des sens et des sentiments pour Heidi. La voilà avide de découvertes, de son corps pour commencer, mais aussi par après de celui du joli chevrier Peter. L'été sera le témoin de ces premières fois maladroites et des relations tendues entre Heidi et son aïeul. Pas facile pour le grand-père de voir sa "petite" Heidi grandir et d'accepter son envie d'indépendance. L'automne sera là pour apaiser les angoisses et concrétiser les désirs d'Heidi.

Un album sincère qui fera mouche auprès des ados!

Gladys

Mise à jour le Mardi, 04 Juillet 2017 19:34
 
facebooktwitter
Actualités BD