Chronique BD: Giacomo C. # 1
Écrit par maroulf   
Dimanche, 12 Novembre 2017 16:44
Retour à Venise


Série: Giacomo C. #1
Auteurs: Griffo, Jean Dufaux
Editeur BD: Glenat

Une chronique BD: Génération BD

L’histoire

Monsieur de C. est de retour à Venise après 5 ans d’absence. Son retour est attendu par la belle Domenica une de ses anciennes maîtresses, mais aussi par le signor Pandolfi qui veut se venger d’avoir été cocufié et par l’amiral Mazeo qui remplace le terrible marquis de San Vere qui veillait à la sécurité et l’ordre dans la cité.

A peine débarqué de son navire, Giacomo est donc arrêté mais est finalement relâché assez vite grâce à un document important et confidentiel du Provéditeur qu’il remet au comte Domenici, membre du Conseil des 10, l’organisation qui régit Venise. Il y est question d’un espion au Conseil des 10 que seul Giacomo pourra démasquer, et en échange de quoi monsieur de C. récupère sa liberté de circuler comme il l’entend…



Mon avis

Aaah le retour de Giacomo C. après 12 ans d’absence est pour moi une excellente nouvelle. J’adorais cette série entamée en 1988 et qui s’est achevée en 2005 déjà, après 15 albums. Griffo annonce dans un entretien que comme dans les couples, à un certain moment une certaine lassitude peut se fait sentir et c’était le cas entre lui et Jean Dufaux et ils ont donc préféré de commun accord stopper en pleine heure de gloire pour se consacrer à d’autres projets.

Mais ce n’est que pour mieux revenir maintenant que l’envie les a repris avec le retour de Giacomo à Venise, que lui a quitté 5 ans plus tôt.

On retrouve donc notre héros embarqué dans une aventure où son charme et sa séduction feront mouche et où nous retrouvons donc nombreuses belles dames succombant à lui. Son fidèle valet Parmeno fait aussi une apparition mais intervient finalement assez peu dans ce récit.

Un élément bizarre niveau marketing, ce tome est numéroté 1 alors que c’est le seizième ; un élément qui risque de perturber les lecteurs et qui je l’espère n’aura pas d’influence sur leur accueil, comme ce fût le cas par exemple avec la belle série Croisade de Xavier et Dufaux, dont le second cycle avait commencé par un nouveau titre et numérotation (Nomade) avant de revenir à la base en rééditant sous « Croisade 5 ».

Quoiqu’il en soit, ce nouveau cycle se lit en effet indépendamment des autres et est entièrement accessible à un nouveau lectorat, amateur d’histoire de capes et d’épées sur fond de séduction, de rencontres polissonnes et de bons mots

Le cycle est prévu en 3 tomes. Bonne route !


Maroulf


Mise à jour le Dimanche, 12 Novembre 2017 16:44
 
facebooktwitter
Actualités BD