Chronique Comics: Hellboy # 16

Le Cirque de Minuit

Série: Hellboy, Tome 16
Scénariste : Mike Mignola
Dessinateur : Duncan Fegredo
Dessinateur : Gary Gianni
Coloriste : Dave Stewart
Editeur: Delcourt

Mike Mignola a magistralement conclu les aventures de Hellboy...
Cela ne l’empêche pas de se pencher sur des épisodes inédits, tandis que le démon écarlate était encore vivant, secondé par la maestria de Duncan Fegredo et de Gary Gianni !
Deux récits distincts sont proposés dans cet album. L'un centré sur un très jeune Hellboy s’enfuyant loin du B.P.R.D et échouant entre les griffes de démons de l’Enfer, regroupés dans un bien mystérieux cirque…
Dans le second, Hellboy reprend la mer, après un naufrage sur une île, et croise la route d’un vaisseau fantôme. Il est fait prisonnier par l’équipage qui veut le vendre à un cirque.

Chronique Comics: Bad Ass # 5

Bad Ass Jack Goes to Hell

Série: Bad Ass, Tome 5
Scénariste : Herik Hanna
Dessinateur : Redec
Coloriste : Redec
Editeur: Delcourt

Dans le troisième tome de la série, Who’s the Boss ?, Jack Parks, plus connu sous le nom de Dead End, meurt. Comme tous les super-méchants, il rejoint rapidement l’enfer… mais il n’a pas l’intention de s’éterniser ! Jack Parks est mort, abattu dans une ruelle de San Francisco. En guise de lumière au bout du tunnel, ce sont des mains décharnées qui viennent le chercher et l’entraînent jusqu’aux tréfonds de l’enfer.
Là, dans la salle d’attente des services administratifs infernaux, il attend son châtiment. Mais après avoir été informé des festivités à venir, Jack décide de ne pas traîner dans le coin et s’échappe dans l’immensité du désert infernal…

Chronique Comics: Freaks Squeele Funérailles # 4

Freak's Squeele Funérailles

Série: Freaks Squeele Funérailles, Tome 4
Dessinateur : Florent Maudoux
Scénariste : Florent Maudoux
Coloriste : Florent Maudoux
Editeur: Ankama

L’abject gladiateur de REM, Spartacus, vient d'assassiner le chevalier du lion Mercutio Van Helsing, défenseur du royaume de Namor et père de la petite Eve. Ivre de vengeance, cette dernière quitte la ferme familiale où son destin était tout tracé. Ce faisant, elle sauve de la castration Sleipnir le fidèle destrier et fier étalon, cadeau de son père.

Ensemble, Eve et Sleipnir vont partir à l'aventure et réaliser que la guerre n'est que folie mais que c'est ce qu'ils savent faire de mieux.

Chronique Comics: JUSTICE LEAGUE ANTHOLOGIE #

 


Série: JUSTICE LEAGUE ANTHOLOGIE #
Auteurs: Gardner Fox, Dennis O’Neil, Gerry Conway, Keith Giffen, JM DeMatteis, Dan Jurgens, Mark Millar, Joe Kelly, Brad Meltzer, Mark Waid, Dan Abnett, Mike Sekowsky, Dick Dillin, Georges Perez, Pat Broderick, Jim Aparo, Dick Giordano, Gil Kane, Carminé Infantino, Brian Bolland, Joe Kubert, Gerry Conway, Chuck Patton, Kevin Maguire, Rick Burchett, Jackson Guice, Mark Pajarillo, Doug Mahnke, Éric Wight, Ed Benes, Tony Harris, JH Williams III, Luke McDonnell, Gene Ha, Rag Morales, Ethan Van Sciver, Adam Kubert, Dan Jurgens, Jim Lee, Howard Porter, Andy Kubert, Phil Jimenez, Ivan Reis, Paul Pelletier, Minkyu Jung
Editeur BD: Urban Comics

Une chronique Comics: Génération BD
On aurait pu penser qu’il serait chose facile avec la sortie sur grand écran du film produit par Warner Bros intitulé "Justice League" de publier une anthologie mettant en valeur cette équipe de super-héros super-puissants. En réalité, c’est bien plus difficile qu’il n’y paraît. Et on ne peut que féliciter l’éditeur Urban Comics qui a fait fort en remontant aux origines de l’équipe – en réalité il faudrait dire des équipes – qui n’ont pas toujours été composées de super-puissants de l'univers DC. Bien que présents dans les récits, Superman, Batman et Wonder Woman ne sont devenus la trinité de la série et de l'univers DC que bien plus tard. Une vingtaine d’années avant la Justice League, une autre équipe avait déjà vu le jour: la "Justice Society of America" (JSA) déjà composée de super-héros, parmi lesquels Aquaman, Flash, Green Lantern, Green Arrow, Hawkman, Atom, etc. Ce n'est qu'en février 1960 que la "Justice League of America" (JLA) verra le jour dans trois épisodes (#28 à 30) de la série "The Brave and the Bold". Le succès étant au rendez-vous, la JLA bénéficiera de son propre titre dès octobre 1960. L'équipe sera constituée de Wonder Woman, Superman et Batman, ainsi que d’Aquaman et des nouveaux Flash et Green Lantern. Mais Superman et Batman y resteront souvent en retrait, ayant leur propre série et/ou faisant déjà partie de l'autre équipe, "Justice Society of America" (JSA). La JLA sera très vite rejointe par J'onn J'onzz, nom martien du détective extraterrestre Manhunter. La formule ayant connu un rapide succès, la JLA bénéficiera d’une publication bimensuelle puis rapidement mensuelle. Elle accueillera bien d'autres super-héros "secondaires" n’ayant pas eu l’honneur d’une publication individuelle comme Zatanna, Atom, Black Canary, Green Arrow, Extensiman, Red Tornado, Firestorm, Steel, Gipsy, Vibe ou Vixen.  

Page 1 sur 17

Identification (2)