GenerationBD
Mai 26, 2017, 11:31:58 *
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Chronique BD: Les misérables  (Lu 54 fois)
Gladys
Chroniqueur BD
Bulle informative
*****
Hors ligne Hors ligne

Messages: 381



Voir le profil
« le: Mai 17, 2017, 06:37:32 »

Victor Hugo

Série: Les misérables
Auteurs: Collectif Variety Art Works
Editeur BD: Soleil

Une chronique BD: Génération BD
Présentation du livre
 
 En octobre 1815, Jean Valjean libéré après 19 années de bagne revient en France mais son ancien statut de forçat continue de le poursuivre. Où qu'il aille, les portes se ferment, ce qui ne fait qu'accroître sa rancune contre la société. Jusqu'au jour où il frappe à la porte de l'évêque Myriel.
 Suite à cette rencontre qui va changer sa vie, Jean Valjean prend la résolution de s'engager sur la voie du bien et de devenir un homme nouveau. Il le deviendra quelques années plus tard quand il endosse le rôle de maire d'une petite ville où on le connaît sous le nom de Mr Madeleine.
 Mais les événements s’emballent lorsqu'il tente de fuir un passé qui resurgit en la personne de l'inspecteur Javert, ancien gardien du bagne. Jean Valjean pourra-t-il lui échapper?
 Aura-t-il le temps de venir en aide à la jeune Cosette comme il en a fait le serment à Fantine, la mère de l'enfant...


L'avis de Gladys
 
 En ce moment, l'adaptation en manga de classiques de la littérature semble très à la mode chez de nombreux éditeurs. Aussi, Soleil Manga participe à cette tendance avec déjà de nombreux titres à son actif (Une vie, Guerre et Paix, Le Rouge et le Noir...).
 Pour avoir chroniqué l'un des 8 tomes des Misérables et lu l'entièreté de la série parue aux éditions Kurokawa, j'étais assez dubitative en découvrant que le récit complet de cette œuvre conséquente de Victor Hugo, était ici réduit à un seul et unique volume!
 Pour arriver à proposer cette modeste version, le studio « Variety Art Works » a pris quelques libertés par rapport au récit d'origine. Il ne s'en cache pas et le signale au lecteur en préface et au sein même des planches.
 Personnellement, je ne suis pas convaincue de la pertinence de cette démarche de compression. Certes les moments forts et essentiels de l'histoire sont présents. Mais l'intrigue défile à toute vitesse et les nombreuses ellipses et autres petits arrangement ne favorisent pas la découverte de l’œuvre comme elle a été conçue à l'origine par Victor Hugo.
 Dès lors, pas sûr que les lecteurs amateurs de l’œuvre, y trouveront leur compte. Par contre, cette adaptation est à conseiller à ceux et celles qui n'ont pas forcement envie de se farcir tout le roman mais désirent malgré tout avoir un aperçu général des Misérables.

Journalisée
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.027 secondes avec 16 requêtes.
facebooktwitter