Chronique Manga: Arsène Lupin # 5
Écrit par Milan Morales   
Dimanche, 22 Janvier 2017 17:02
L'aiguile creuse
♥ Coup de coeur ♥


Série: Arsène Lupin #5
Auteurs: Takashi Morita
Editeur BD: Kurokawa

Une chronique Manga: Génération BD

Le Pitch :
La plus célèbre aventure du gentleman cambrioleur, dans une adaptation fidèle et magistrale !





Préface :
Ce tome 5 est la 3ème et dernière partie de l’Aiguille creuse. Les 2 1ers tomes ont été chroniqués en leur temps sur notre site, mais ces chroniques ont disparu du site, suite au gros plantage de nos serveurs fin juin 2016.
On vous livre donc ici notre avis sur l’ensemble de l’histoire, vous permettant ainsi d’avoir une vision sur les 3 tomes.
 

L’histoire :
Ambrumésy, petite bourgade normande. En pleine nuit, les habitants du château du Comte de Gesvres sont réveillés par un coup de feu. Des voleurs sont surpris en pleine exaction au cœur même de la demeure. Alors que le serviteur attitré du Comte est retrouvé mort et le dit-Comte étendu par terre, inconscient, sa nièce ouvre le feu sur un des malfrats qui tombe, gravement touché.
Cependant, le corps de ce dernier reste absolument introuvable, alors qu’il lui eut été impossible de sortir de l’enceinte ! Pire, aucun vol n’est constaté, alors que des témoins certifient avoir vu les malandrins emporter d’imposants fardeaux.
L’Inspecteur Ganimard et le juge d’instruction Filleul ne parviennent pas à démeler cette étrange affaire. Seul, Isidore Beautrelet, étudiant-détective amateur parvient à entrer dans les schémas de pensée de l’instigateur, qui ne serait autre qu’… Arsène Lupin, le gentleman cambrioleur !

Dans la 2ème partie, Arsène Lupin revient à l’avant-plan de l’histoire : se rendant compte que son jeune rival est sur le point de découvrir tout son plan, il fait enlever le père de Beautrelet, afin d’exercer sur lui un violent chantage psychologique. Las, notre perspicace détective ne s’en laisse pas conter et révèle à la France entière la solution aux 2 énigmes principales : « Comment Lupin a-t-il échappé à la mort » et « Qu’est-il exactement arrivé à Melle de Saint-Véran ? » 
Un dernier mystère reste cependant : que cache le mystérieux document codé de l’aiguille creuse ?
Une double course-poursuite entre le génial malandrin et Beautrelet s’engage alors : retrouver au plus tôt son père et tous les captifs de Lupin, et découvrir enfin le secret de l’aiguille creuse ! Pourtant, c’est au moment où notre fringant détective pense découvrir toute la vérité sur cet ultime arcane, au moment où il triomphe et tourne en dérision le gentleman cambrioleur qu’il se rend compte s’être complètement fourvoyé !

ArseneLupin345-3.jpg


Enfin, dans l’épisode final (ce tome 05), Nous savons maintenant que l’Aiguille creuse est le nom de la clé menant à l'immense trésor accumulé par la royauté française durant des siècles. Où se trouve donc ce lieu considéré comme le centre du monde et où atterrira notre jeune détective Beautrelet ? Quelle est la véritable identité du roi du monde, Arsène Lupin ?
Dernière ligne droite pour ce chef-d'œuvre de la littérature classique policière, en un 3ème tome de 390 pages ( !)



Mon avis :
« L’aiguille creuse » est sans nul doute l’aventure la plus célèbre du héros de Maurice Leblanc. En réorchestrant l’ordre des différents romans d’Arsène Lupin et en faisant ainsi passer en premier « La lampe juive » et « Les diadèmes de la Princesse de Lamballe », Takashi Morita a pris le temps de poser les principaux éléments de l’univers de l’auteur, à savoir le génie du crime organisé de son héros, les multiples rebondissements et retournements de situation, les Némesis Ganimard et Herlock Sholmes (Conan Doyle avait refusé en son temps l’utilisation par Leblanc de son héros, d’où cette modification grossière du nom)…
Fort de ces 2 tomes (qui n’ont d’introductif que le nom !), tout lecteur non-coutumier de cette œuvre est désormais suffisamment outillé pour saisir toutes les arcanes de cet univers du début du XXème siècle.

Cependant, l’idée géniale de cette histoire –dans sa 1ère partie- est de mettre totalement à l’arrière-plan le célèbre voleur, au profit du jeune Isidore Beautrelet, décrit comme un génie de la rhétorique et des crimes mystérieux…
C'est donc aux côtés de ce jeune garçon que l'on assiste à une enquête dont les tenants et aboutissants, les énigmes et les révélations, se feront toujours plus captivantes tandis que le danger devient de plus en plus persistant. Suivre Beautrelet dans ses investigations, ses interrogations ses déductions, s'avère réellement palpitant sous la plume d'un mangaka qui amène chaque évolution avec une vraie passion. Il faut dire que le mangaka met les bouchées doubles dans sa mise en scène de Beautrelet, tant on sent, y compris dans sa postface, que ce jeune détective en herbe l'a captivé. A tel point qu'un seul tome n'était pas suffisant pour qu'il adapte tout le roman !

Dans sa seconde moitié, Arsène Lupin se confronte directement à Beautrelet. Se livrant à une véritable course contre la montre, la tension inhérente à ses découvertes se fait sentir au travers de chaque case mise en scène. Une réelle frénésie s’échappe des planches de Takashi Morito, rendant cette lecture haletante !

ArseneLupin345-5.jpg

240 pages pour la 1ère partie, 240 pour la suivante à laquelle s’adjoignent encore les 390 pages de ce tome conclusif… Jamais adaptation de ce grand classique n’avait été aussi fourni !
Près de 900 pages donc au final… Voilà qui peut rebuter plus d’un lecteur ! Pourtant, ce récit reste captivant, grâce à des retournements de situation, épaulé par un dessin très réaliste et une mise en page dynamique !

Mieux encore, il faut aussi mettre en exergue le travail d’adaptation de Takashi Morita qui développe la relation Lupin-Beautrelet : ces 2 héros sont toujours ambivalent entre fascination et compétition ! C’est vraiment –à mes yeux- ce point qui donne tout le piment à cette enquête policière somme toute classique.

Au final donc, on peut réellement tirer un beau coup de chapeau au travail de notre mangaka (et de son équipe) : une adaptation très fidèle et passionnée !

Si pour l’instant la série est à l’arrêt au Japon, dans la postface on apprend que le prochain tome sera le roman intitulé « 813 », très apprécié des fans car plus complexe et plus sombre…
A suivre donc, on l’espère !

Milan Morales
Mise à jour le Dimanche, 22 Janvier 2017 16:55
 
facebooktwitter
Les Interviews
Interviews Vidéos
Interviews Ecrites