Chronique BD: Les maîtres inquisiteurs # 6
Écrit par Milan Morales   
Lundi, 06 Février 2017 07:24
A la lumière du chaos
♥ Coup de coeur ♥

Série: Les maîtres inquisiteurs #6
Auteurs: Digikore Studios, Stefano Martino, Jean-Luc Istin
Editeur BD: Soleil

Une chronique BD: Génération BD

Le pitch :
La conclusion apocalyptique d’une enquête mêlant magie, politique et guerre ! Tonitruant !




L’histoire :
L’ordre des Maitres inquisiteurs fait face à une menace telle qu’elle n’en a jamais connue : en moins d’une semaine, 8 maitres (et leur elfe) ont été sauvagement assassinés !
Paradoxalement, la puissance de la magie revient aussi, leur conférant plus de pouvoirs ! Mais la magie est toujours liée au Chaos, celui qui plongea le monde dans une guerre de 1000 ans…
Maitre Nikolaï convie ses pairs à une réunion secrète, afin de trouver le responsable et le traduire en justice. 

A des lieues de là, dans la cité d’Irennis, officie une guilde des plus discrètes, celles des Maitres assassins. En son sein, Su’daren le sorcier noir parvient enfin à mettre au point une essence -basée sur le sang de dragon des Maitres inquisiteurs- et offrant une plus grande force et résistance à qui la boit !

Il est temps que les masques tombent, que l’ennemi se dévoile au grand jour !


Mon avis :
Comme à son habitude avec Istin, nous avons à faire à de très bons scénarios qui ne se lisent pas en 5 minutes.
Pourtant ici, on a l’impression qu’il a franchi une limite, explosant son niveau et nous livrant ici une saga d’une richesse incroyable ! Ce #6 conclut cette histoire en apothéose, répondant à toutes nos interrogations quant aux quêtes des 5 inquisiteurs et nous délivrant un final totalement apocalyptique ! Ce tome conclusif a pris 3 mois de retard sur sa date de sortie initiale… Mais il « pèse » la bagatelle de 72 planches d’une richesse folle ! Le dessin de Stefano Martino est clairement taillé pour le récit d’action ; l’artiste rehausse en plus son travail graphique d’une mise en page très recherchée, apportant –parfois sur des doubles pages- un équilibre et une lisibilité frisant la perfection ! Dois-je encore en rajouter en vous parlant de la mise en couleurs des studios Digikore ? Chaque pouvoir magique à son effet certes photoshopé, mais totalement maitrisé ! On en vient même parfois à ressentir une émotion liée à une planche via son travail graphique et sa mise en couleurs ! Rare…

Pour en revenir au scénario général de cette série, je dois bien avouer avoir adoré chacun des 6 tomes ! Pas un ne m’a déçu !  
En cherchant vraiment la petite bête (mais en voulant vraiment pinailler, hein !), j’ai trouvé que les interventions du narrateur étaient parfois trop nombreuses, voire alourdissaient le récit. Mais comment faire autrement, au vu de la densité du scénario ?

Les éditions Soleil ont annoncé fin de l’année qu’il y aurait une saison 2 ; espérons  donc 2 choses :
Un scénario aussi fouillé que celui-ci et une mise en avant des « Maitres Assassins » .

Si Jean-Luc Istin a inventé la série-concept des « Maitres Inquisiteurs », il est, grâce à elle, devenu lui un « Maitre-scénariste » de premier rang !


Une saga passionnante que tous les amateurs d’Héroïc-Fantasy se doivent d’avoir dans leur bibliothèque !


Milan Morales
Mise à jour le Lundi, 06 Février 2017 06:26
 
facebooktwitter
Les Interviews
Interviews Vidéos
Interviews Ecrites