Chronique BD: Ter # 1
Écrit par maroulf   
Vendredi, 21 Avril 2017 23:08
L étranger
♥ Coup de coeur ♥


Série: Ter #1
Auteurs: Rodolphe, Christophe Dubois
Editeur BD: EDITIONS MAGHEN

Une chronique BD: Génération BD
 

L'histoire:


C'est dans un lieu désertique de sépultures abandonnées que Maître Pip, pilleur de tombes, découvre un homme nu, ne parlant pas et dénué de toute mémoire. Juste un tatouage sur son épaule, une main d'or, d'où son appellation de Mandor. Pip le ramène à la maison où il vit avec sa soeur, la jolie Yss. Mandor est intrigué par la belle horloge à l'arrêt et en un clin d'oeil il parvient à la remettre en marche; Pip et Yss découvrent qu'il est extrêmement doué pour réparer les vieux objets dont ils ont perdus l'usage (grille pain, réveil, mixer,...) et aussi désireux d'apprendre à communiquer et ils l'inscrivent à l'école où ses progrès sont rapides à tel point que les prêtres du haut Mesnil commencent à s'intéresser à Mandor. Serait-il le guide d'un monde nouveau tel qu'annoncé dans la prophétie?
Vern, un ami proche de Yss, ne voit pas d'un bon oeil l'arrivée de cet étranger qui se rapproche d'Yss, mais après que Mandor ne lui sauve la vie, il change d'avis à son sujet.



Mon avis:


Quand Daniel Maghen, galeriste parisien de son état, publie des albums, la qualité est toujours au rendez-vous. Et ce titre ne déroge pas à la règle...
A son actif des monographies de dessinateurs (Cosey, Juillard, Vicomte, Tibet) et quelques (très) beaux albums de bandes dessinées. Il choisit des dessinateurs dont il apprécie le travail et qu'il souhaite mettre en avant (Arinouchkine, Lepage, Prugne, Penet, Carion, Magnin, Vink, Paturaud,...); il les soutient et les porte, les accompagne à travers une exposition-vente et la diffusion des albums.


Au scénario, Rodolphe (Dock 21, Kenya, Namibia, Oracle della Luna, Trent...) nous a concocté un récit de science fiction très intéressant, avec en toile de fond une quête identitaire dans des décors de vestiges post-apocalyptiques.


C'est brillamment mis en image par Christophe Dubois (Cycle d'Ostruce, Ballade de Magdalena) dont le dessin est vraiment splendide, dans la veine de Bourgeon pour son cycle de Cyan et lorgant du côté de Schuiten avec ses hachures (spécialement visibles dans les deux pages en N/B du cahier graphique en fin d'album). Des paysages grandioses, un dessin soigné, de beaux visages: vraiment magnifique!


Avec un final très intéressant par rapport au titre de l'album, vivement la suite!


Une découverte que ce premier tome d'une trilogie et un véritable coup de coeur pour moi, à conseiller!


Pour les amateurs, signalons une exposition qui sera visible au CBBD du 23 mai au 8 octobre 2017. A ne pas manquer!


Maroulf

Mise à jour le Lundi, 24 Avril 2017 14:30
 
facebooktwitter
Les Interviews
Interviews Vidéos
Interviews Ecrites