Chronique BD: L'Homme invisible #2
Écrit par Milan Morales   
Dimanche, 23 Juillet 2017 11:58
HommeInvisible2- 3
L'homme invisible - partie 2/2
♥ Coup de coeur ♥


Auteurs: Herbert George Wells, Dobbs, Christophe Regnault, Arancia Studio
Editeur BD: Glenat
alt
Une chronique BD: Génération BD
alt

Le pitch :
Cynique, angoissant… Une conclusion à lire toute affaire cessante !

 
alt

 
L’histoire : 
Après avoir réalisé un massacre dans le paisible village d’Ipen (voir notre chronique du tome précédent), l’homme invisible trouve refuge auprès de son ex-camarade d’études, le docteur Kemp.  L’Homme de science n’en croit pas ses yeux. Un peu apeuré, mais surtout interloqué, il prend conscience de la réalité de la découverte, et de ses spécificités. Sustenté et réchauffé, Griffin raconte son étrange aventure à Kemp. Comment lui, simple physicien de quatre sous, professeur de collège, a découvert un principe général des pigments et une méthode pour réduire l’indice de réfraction d’un corps solide…

Kemp, prenant peur, décide de dénoncer son ancien condisciple aux autorités locales. À la fois profondément trahi et subjugué par sa propre puissance, Griffin se laisse envahir par la mégalomanie. Kemp et son maudit village seront les premières victimes de sa folie. Le reste du monde suivra...


alt


Mon avis :
S’il y a bien une collection qu’il faut suivre cette année, c’est bien celle-ci ! Dobbs, le scénariste a réussi le tour de force de redéployer avec dynamisme les œuvres majeures d’H.G. Wells ! On vous parle bien ici de ces histoires de machine à remonter le temps, de guerre des mondes ou d’ île particulière ; oui, tout le monde en a entendu parler, mais peu ont lu vraiment les écrits de ce maitre de la SF, version début XXème siècle !
Avec cette collection, Dobbs nous permet de découvrir donc cette mine de thrillers fantastiques, via une mise en images totalement en phase avec notre époque ! Bravo !

Après le massacre perpétré à Ipen, le récit reprend par un moment calme. Griffin (l’homme invisible) trouve momentanément refuge chez Kemp, une vague connaissance, scientifique tout comme lui. Avec cet auditoire de qualité, il peut enfin expliquer comment il a acquis cette invisibilité !
Tout d’abord fasciné par cette prouesse scientifique, Kemp va vite se rendre compte que le caractère paranoïaque initial de son collègue  a pris une ampleur démentielle ! Le fait d’être devenu totalement invisible aux yeux de tous a mis Griffin totalement au ban de la société humaine ! Fragile psychologiquement, cette nouvelle façon de vivre de ce pauvre hère l’a rendu extrèmement vulnérable (il évolue totalement nu partout, dans le froid de l’hiver ou occupé à arpenter des chemins rocailleux ). Peu à peu, n’existant donc plus pour ses contemporains, il est devenu cette implacable machine à tuer, semant la terreur partout où il passe…
Après ces explications sur les changements de Griffin, l’action est relancée dans une course effrénée pendant la seconde moitié de l’album. Mu par une folle envie de vengeance, s’engage un combat sans merci entre Griffin – invisible- et le reste de l’humanité …

Dobbs est un conteur hors-pair, c’est un fait ! Pourtant, dans la bande dessinée, il faut que les auteurs atteignent un parfait équilibre entre l’écrit et son illustration, le découpage et la mise en images… Là encore, on est comblé : Chris Regnault, avec son trait semi-réaliste, nous offre un graphisme totalement en phase. On « lit » la tension et la terreur s’installer doucement au fil des pages ; cette tension va s’amplifier sans à-coups jusqu’à atteindre son paroxysme lors d’une gigantesque scène d’action finale ! Ce n’est qu’en refermant cet ouvrage que le lecteur peut souffler, afin d’évacuer la tension accumulée…
Un pur chef-d’œuvre : l’illustration, le découpage et l’encrage sont totalement fondus dans le narratif, nous immergeant complètement. Enfin, la maquette et la finition de ce livre est exceptionnelle, merci Glénat !

Le tome un de ce récit avait déjà eu un « coup de cœur » tellement il nous avait secoué ! Au vu de la qualité de ce volume conclusif, il nous est impossible de ne pas rééditer ce coup de cœur…
HommeInvisible2-_1.jpg

Pour en savoir plus :

Vous trouverez ci-dessous l’ensemble des tomes précédents chroniqués sur GénérationBD :
- La machine à explorer le temps (1 tome)
- La guerre des mondes (tome 1 et tome 2)
- L’homme invisible (partie 1)
- L’île du docteur Moreau (la chronique est en cours de rédaction)

Les auteurs :
Christope Regnault
Né en 1982, Christophe Regnault, qui signe parfois "Bis", se destine au dessin depuis son premier crayon tenu. Après 4 années d'études de dessin académique à Lyon, il illustre pour du jeu de rôle (2d sans face), travaille pour différents projets de bande dessinées pédagogiques (Une Bulle en Plus) et pour la presse vidéoludique telle que Dofus Mag et IGMag (Ankama). Il publie Chasseurs de Scoops en septembre 2012 chez Glénat, pour qui il inaugure également en 2014 la collection "Ils ont fait l'Histoire" en signant le dessin de Philippe Le Bel.

Dobbs

Dobbs a été enseignant en Histoire du cinéma avant de se lancer dans la BD au Journal de Mickey et chez Carabas (Welcome to Paradise). Son arrivée chez Soleil lui permet de scénariser plusieurs séries mettant à l’honneur son goût pour la littérature et l’histoire de la fin du XIXe siècle : Scotland Yard, Mister Hyde contre Frankenstein, Alamo ou Allan Quatermain et les mines du roi Salomon. Il signe dernièrement l’adaptation de l’un des derniers romans de Stefan Wul (Odyssée sous contrôle) chez Ankama, avant de s’atteler aux mondes de HG Wells. 

 
Milan Morales

Mise à jour le Dimanche, 23 Juillet 2017 18:24
 
facebooktwitter
Les Interviews
Interviews Vidéos
Interviews Ecrites