Makyo prix des Collèges 2020

Déjà primée par festival BD Boum 2019, la bande dessinée Obie Koul de Pierre Makyo et Alessia Buffolo n’a pas fini de faire parler d’elle…

Ce jeudi 30 janvier, aux premières heures du 47e Festival International de la BD d’Angoulême, Pierre Makyo a eu la grande surprise d’être récompensé par une horde de collégiens en folie.
Son jeune héros Obie Koul remporte le Prix des Collèges 2020, décerné à une bande dessinée de qualité pour les 11-14 ans.

C’est la deuxième fois en 6 ans que les éditions Kennes montent sur la première marche du podium dans cette catégorie. Pour rappel, la petite fille du métro Ninn (par Johan Pilet et Jean-Michel Darlot) avait également été primée en 2017 pour son premier tome « La Ligne Noire ».
(Retrouvez ici notre chronique de ce fabuleux #1).

Ce premier tome intitulé « Un week-end sur deux chez mon père » sera mis en avant lors des 48h BD ayant lieu les 3 et 4 avril prochain.

 

Petit aparté: à l'heure où l'on décrit souvent les éditeurs comme étant les grands méchants loups qui croquent sans vergogne leurs auteurs, il est important de ne pas les mettre tous dans le même sac...  Olivier Sulpice (éditions Bamboo) et Dimitri Kennes font manifestement partie de ceux pour qui la BD n'est pas réduite qu'à un produit financier...
Ce tweet de Makyo nous conforte encore dans notre opinion :

 Capture_décran_2020-02-02_à_14.09.09.jpg

 

 

Pour en savoir plus sur ce tome 1 (et son successeur, déjà annoncé pour le 01 avril 2020):

obie-koul-t01-un-week-end-sur-deux-chez-mon-pere.jpg 

Obie Koul T01 - Un week-end sur deux chez mon père
Pierre Makyo et Alessia Bufalo
Mia vit sur terre, Elzeki est extraterrestre. Mia a été enlevée par Elzeki lors d’une mission d’exploration. Ils se sont aimés, puis séparés. De leur amour hétéroplanétaire est né un fils, Obie. À 12 ans, l’adolescent ne sait toujours rien des origines de son père. Lorsque ses parents lui expliquent enfin la vérité, il n’en revient pas. Dorénavant, il va devoir passer un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires sur une autre planète… Trop cool !
Déjà en librairie (11,95€).

 

Obie Koul T02 - Mon pouvoir caché
Pierre Makyo et Alessia Bufalo
Avec sa mère prof de math, Obie est la cible des petites frappes de son école. Afin qu’il puisse se défendre, son père l’inscrit dans le terrible camp d’entraînement de la planète Oxhytol. Comment s’en sortira-t-il face aux différents aliens du camp ? Découvrira-t-il enfin cet extraordinaire pouvoir qui sommeille en lui ? Pour cela, il faudra d’abord qu’il survive un week-end dans ce monde hostile...
En librairie le 1er avril (11,95€).

Il était une fois un 21 Octobre ...
DUBUC

Maryse DUBUC, scénariste des Nombrils est née à Sherbrooke (Québec) le 21 octobre 1977.
Après avoir étudié en Lettres françaises, elle publie divers ouvrages catégorisés « Jeunesse » chez Bayard, Vent d’Ouest,…
En 2006, elle lance avec son compagnon DELAF la série « Les nombrils ».

Pour cette série, elle a reçu le Prix du meilleur scénariste décerné lors de la 6e édition des « Joe Shuster Awards » organisé à Toronto en juin 2010.

Pour en savoir plus sur DELAF, rendez-vous dans cette rubrique, le 09 octobre prochain (c’est dans longtemps, je sais!)
 

Naissance du journal de MICKEY

Le Journal de Mickey a débuté en France sous l'impulsion de Paul Winkler, fondateur de l'agence Opera Mundi, détentrice des droits des bandes dessinées Disney en France, ainsi que d'autres comics américains. Il est destiné aux enfants de 7 à 13 ans. La première édition est datée du 21 octobre 1934.

Le magazine révolutionne la presse jeunesse française et permet l'arrivée des productions de comics américains en France en plus grand nombre, plusieurs magazines similaires sont ainsi lancés dans les années suivantes. Cette période se voit même nommée "l'Âge d'Or de la Bande dessinée" .

Identification (2)