• En Librairies:     

    22/05 - PAQUET - Bedebox
    24/05 - SCHUITEN - Maison Autrique
    27/05 - HUGAULT - Slumberland BD World Uccle
    27/05 - CONSTANT - BDWeb
    27/05 - STOKART & TOUSSAINT - Slumberland BD World Namur 
    28/05 - STOKART & TOUSSAINT - Slumberland BD World Mons
    28/05 - TANCO & GIHEF - Archibald & Co

    Lire la suite...

Makyo prix des Collèges 2020

Déjà primée par festival BD Boum 2019, la bande dessinée Obie Koul de Pierre Makyo et Alessia Buffolo n’a pas fini de faire parler d’elle…

Ce jeudi 30 janvier, aux premières heures du 47e Festival International de la BD d’Angoulême, Pierre Makyo a eu la grande surprise d’être récompensé par une horde de collégiens en folie.
Son jeune héros Obie Koul remporte le Prix des Collèges 2020, décerné à une bande dessinée de qualité pour les 11-14 ans.

C’est la deuxième fois en 6 ans que les éditions Kennes montent sur la première marche du podium dans cette catégorie. Pour rappel, la petite fille du métro Ninn (par Johan Pilet et Jean-Michel Darlot) avait également été primée en 2017 pour son premier tome « La Ligne Noire ».
(Retrouvez ici notre chronique de ce fabuleux #1).

Ce premier tome intitulé « Un week-end sur deux chez mon père » sera mis en avant lors des 48h BD ayant lieu les 3 et 4 avril prochain.

 

Petit aparté: à l'heure où l'on décrit souvent les éditeurs comme étant les grands méchants loups qui croquent sans vergogne leurs auteurs, il est important de ne pas les mettre tous dans le même sac...  Olivier Sulpice (éditions Bamboo) et Dimitri Kennes font manifestement partie de ceux pour qui la BD n'est pas réduite qu'à un produit financier...
Ce tweet de Makyo nous conforte encore dans notre opinion :

 Capture_décran_2020-02-02_à_14.09.09.jpg

 

 

Pour en savoir plus sur ce tome 1 (et son successeur, déjà annoncé pour le 01 avril 2020):

obie-koul-t01-un-week-end-sur-deux-chez-mon-pere.jpg 

Obie Koul T01 - Un week-end sur deux chez mon père
Pierre Makyo et Alessia Bufalo
Mia vit sur terre, Elzeki est extraterrestre. Mia a été enlevée par Elzeki lors d’une mission d’exploration. Ils se sont aimés, puis séparés. De leur amour hétéroplanétaire est né un fils, Obie. À 12 ans, l’adolescent ne sait toujours rien des origines de son père. Lorsque ses parents lui expliquent enfin la vérité, il n’en revient pas. Dorénavant, il va devoir passer un week-end sur deux et la moitié des vacances scolaires sur une autre planète… Trop cool !
Déjà en librairie (11,95€).

 

Obie Koul T02 - Mon pouvoir caché
Pierre Makyo et Alessia Bufalo
Avec sa mère prof de math, Obie est la cible des petites frappes de son école. Afin qu’il puisse se défendre, son père l’inscrit dans le terrible camp d’entraînement de la planète Oxhytol. Comment s’en sortira-t-il face aux différents aliens du camp ? Découvrira-t-il enfin cet extraordinaire pouvoir qui sommeille en lui ? Pour cela, il faudra d’abord qu’il survive un week-end dans ce monde hostile...
En librairie le 1er avril (11,95€).

Il était une fois un 22 Mai ...
GLADYS

Chronicos de GénérationBD depuis Avril 2007.
Ecumeuse éternelle des bacs de bouquinistes et autres libraires spécialisées, Gladys a été recrutée par Maroulf (notre rédacteur en chef vénéré), preuve de son talent inné! 


Amatrice de « tout ce qui se lit », elle avoue néanmoins avoir un faible pour les petits éditeurs indépendants et la littérature classique.

Bel anniversaire, Gladys!

Raymond LEBLANC et HERGE

Hasard de la vie, Raymond Leblanc (1915) et George « HERGE » Rémi (1907) sont nés le même jour; le premier créant en 1946 le journal de Tintin, permettant au deuxième de retrouver un second souffle dans sa carrière de dessinateur, empêtré au sortir de la guerre dans des affaires de collaboration avec l’ennemi nazi…

Durant les années 1950 et 1960, perfectionniste et visionnaire, HERGE développe sa technique graphique « La ligne claire » dans le journal Tintin sans oublier de reprendre Jo, Zette et Jocko et, surtout Quick et Flupke. Tintin demeure cependant son œuvre principale, et lui vaut une renommée européenne, puis internationale.

HERGE dirigera aussi un studio où travailleront notamment Edgar P. JACOBS et Bob de MOOR.

Mort d’une leucémie en 1983, l’oeuvre d’HERGE est gérée par sa veuve Fanny Rodwell via les sociétés Moulinsart et Studios Hergé (anciennement Fondation Hergé).

Le journal de Tintin lui disparaitra des librairies en 1988; son créateur Raymond LEBLANC nous quittera 20 années plus tard.

Identification (2)