• En Librairies:     

    22/05 - PAQUET - Bedebox
    24/05 - SCHUITEN - Maison Autrique
    27/05 - HUGAULT - Slumberland BD World Uccle
    27/05 - CONSTANT - BDWeb
    27/05 - STOKART & TOUSSAINT - Slumberland BD World Namur 
    28/05 - STOKART & TOUSSAINT - Slumberland BD World Mons
    28/05 - TANCO & GIHEF - Archibald & Co

    Lire la suite...

Le FIBD 2021 aura-t-il lieu ?

Le FIBD (Festival International de la Bande Dessinée) d'Angoulême en pleine réflexion pour sa 48ème édition...

Sera-t-il maintenu mais en réduisant (fortement) la voilure car la limitation actuelle en France est toujours de 5.000 personnes maximum sur tous les sites confondus? Sachant que les éditeurs investissent énormément d’argent dans les stands, seront-ils enclins dans ce cas à venir avec une limitation du nombre de visiteurs, par ailleurs difficilement gérable ?

angoulemelogo.jpg

Ou bien le festival sera-t-il reporté à une date ultérieure comme ce fût déjà le cas pour 445 festivals et salons en raison des mesures de précautions dues au Covid19 (source OpaleBD)?

Un événement devrait en tout cas être maintenu fin janvier, le directeur du festival Franck Bondoux l'affirme, mais il ne sait pas encore sous quelle forme.

Peut-être alors une expérience immersive dans la bd comme c'est le cas actuellement à Bruxelles où la Fête de la BD a elle aussi été fort modifiée et finalement réduite à une grande exposition de 3.500 m² sur le site de Tour et Taxis ?

yakari.jpg

Affaire à suivre, pour ce plus gros festival de bande dessinée de France.

Source : Charente Libre

Tags: ,
Il était une fois un 22 Mai ...
GLADYS

Chronicos de GénérationBD depuis Avril 2007.
Ecumeuse éternelle des bacs de bouquinistes et autres libraires spécialisées, Gladys a été recrutée par Maroulf (notre rédacteur en chef vénéré), preuve de son talent inné! 


Amatrice de « tout ce qui se lit », elle avoue néanmoins avoir un faible pour les petits éditeurs indépendants et la littérature classique.

Bel anniversaire, Gladys!

Raymond LEBLANC et HERGE

Hasard de la vie, Raymond Leblanc (1915) et George « HERGE » Rémi (1907) sont nés le même jour; le premier créant en 1946 le journal de Tintin, permettant au deuxième de retrouver un second souffle dans sa carrière de dessinateur, empêtré au sortir de la guerre dans des affaires de collaboration avec l’ennemi nazi…

Durant les années 1950 et 1960, perfectionniste et visionnaire, HERGE développe sa technique graphique « La ligne claire » dans le journal Tintin sans oublier de reprendre Jo, Zette et Jocko et, surtout Quick et Flupke. Tintin demeure cependant son œuvre principale, et lui vaut une renommée européenne, puis internationale.

HERGE dirigera aussi un studio où travailleront notamment Edgar P. JACOBS et Bob de MOOR.

Mort d’une leucémie en 1983, l’oeuvre d’HERGE est gérée par sa veuve Fanny Rodwell via les sociétés Moulinsart et Studios Hergé (anciennement Fondation Hergé).

Le journal de Tintin lui disparaitra des librairies en 1988; son créateur Raymond LEBLANC nous quittera 20 années plus tard.

Identification (2)