WTF…riday: Sang, encre & Stan Lee!

Actualité hyper-chaude Marvel oblige (Aaah, quel film ce nouvel Avengers!), c’est aussi l’info (totalement) What The Fuck du vendredi!


Cette histoire rocambolesque nous est relatée par le site TMZ, friand de ce type d’histoires…

Ils nous apprennent que durant un certain temps, on pouvait s’acheter des comics « Black Panther » dédicacé par le maitre himself et dont l’encre de la dédicace était composée de son sang !!!
Pour prouver à l’amateur-acheteur-vampire, était fourni avec un magnifique certificat d’authenticité…



C’est un ami du sémillant nonagénaire, Keya Morgan, qui aurait découvert le pot-aux-roses: il semblerait qu’un ancien employé de Stan-the-Man aurait demandé à une accorte infirmière d’effectuer de menus prélèvements de sang « pour analyse »…

Une fois les échantillons prélevés, l’affaire était dans le sac (ou plutôt dans le stylo et il restait juste à imiter la signature du king de la « Maison des Idées »…

Evidement, l’histoire ne va pas en rester là: une équipe juridique de Marvel se penche actuellement sur ce dossier pour « évaluer les différentes options pour poursuivre l’indélicat employé qui aurait prélevé le sang de Lee »…

Ah oui, on a failli oublier: il existait 2 versions des ouvrages faussement dédicacés: une version « classique » qui se vendait 250$ et une « or » qui se négociait elle à 500$…

Bon, pour ceux qui sont intéressés, je veux bien vous faire une dédicace pretium avec mon sang pour … 100€; envoyez un courrier à la rédaction, qui fera suivre…

Bon weekend (et allez voir ce nouvel Avengers, il est terrible!)

 

Il était une fois un 16 Mai ...
MIDAM

Comme HERGE et FRANQUIN, c'est dans la commune bruxelloise d'Etterbeek que Michel Ledent, dit MIDAM, voit le jour le 16 mai 1963.
Une fois son diplôme de Saint-Luc en poche, il fait longtemps des petits travaux pour diverses revues.  C’est en 1992 qu’il renouvèle complètement la rubrique « Jeux vidéos » du journal Spirou et crée pour l’occasion… Kid Paddle, qui verra sa 1ère sortie en album 4 ans plus tard.

Fort de ce succès, il crée la BD dérivée Game Over, dont il passera les manettes à l’un de ses assistants, ADAM et s’entourera de divers scénaristes.

Citons aussi la série en 3 tomes, Histoires à lunettes, faite avec CLARKE en  1997, ou encore le one-shot Harding was here en 2008.

Aujourd’hui l’univers étendu de Kid Paddle couvre la BD, mais est décliné aussi sur foultitudes d'objets dérivés, jeux vidéos et même en série animée!

Identification (2)