• En Librairies:     

    22/05 - PAQUET - Bedebox
    24/05 - SCHUITEN - Maison Autrique
    27/05 - HUGAULT - Slumberland BD World Uccle
    27/05 - CONSTANT - BDWeb
    27/05 - STOKART & TOUSSAINT - Slumberland BD World Namur 
    28/05 - STOKART & TOUSSAINT - Slumberland BD World Mons
    28/05 - TANCO & GIHEF - Archibald & Co

    Lire la suite...

Grand Prix Angoulême 2020 : Emmanuel Guibert

Parmi les trois finalistes-nominés annoncés il y a 15 jours (news ici) c’est finalement le scénariste et dessinateur Emmanuel Guibert qui a été élu par ses pairs en tant que Grand Prix du FIBD.

Figurant plusieurs fois dans le trio de tête ces dernières années, cet auteur pourtant peu connu du grand public permet à la France de remporter le célèbre prix qu’elle n’avait plus obtenu depuis 2013 (depuis l’année où les votes ne s’effectuent plus par l’Académie des Grands Prix mais par le suffrage des auteurs). Pour rappel le Grand Prix récompense un auteur pour l'ensemble de sa carrière.

guibert_bis.jpg

Ses œuvres les plus marquantes sont « La guerre d’Alan et « Le Photographe ». Le premier traite la Seconde Guerre mondiale vue par un jeune militaire américain.

alan.jpg

"La guerre d'Alan"

Le second parle de la guerre en Afghanistan vue au travers du regard d’un photographe embarqué dans une équipe de médecins sans frontières. Le second récit en 3 tomes mêle dessin et photos de Didier Lefèvre.

photographe.jpg

"Le Photographe"

C’est également le dessinateur des albums « Les Olives noires »  et « Les Sardines de l’Espace » (Sfar au scénario). Hasard du calendrier, 7 albums de Guibert sont prévus pour 2020!

Il succède à la Japonaise Rumiko Takahashi (Ranma ½) et présidera donc la prochaine édition du FIBD de 2021. 

Il était une fois un 22 Mai ...
GLADYS

Chronicos de GénérationBD depuis Avril 2007.
Ecumeuse éternelle des bacs de bouquinistes et autres libraires spécialisées, Gladys a été recrutée par Maroulf (notre rédacteur en chef vénéré), preuve de son talent inné! 


Amatrice de « tout ce qui se lit », elle avoue néanmoins avoir un faible pour les petits éditeurs indépendants et la littérature classique.

Bel anniversaire, Gladys!

Raymond LEBLANC et HERGE

Hasard de la vie, Raymond Leblanc (1915) et George « HERGE » Rémi (1907) sont nés le même jour; le premier créant en 1946 le journal de Tintin, permettant au deuxième de retrouver un second souffle dans sa carrière de dessinateur, empêtré au sortir de la guerre dans des affaires de collaboration avec l’ennemi nazi…

Durant les années 1950 et 1960, perfectionniste et visionnaire, HERGE développe sa technique graphique « La ligne claire » dans le journal Tintin sans oublier de reprendre Jo, Zette et Jocko et, surtout Quick et Flupke. Tintin demeure cependant son œuvre principale, et lui vaut une renommée européenne, puis internationale.

HERGE dirigera aussi un studio où travailleront notamment Edgar P. JACOBS et Bob de MOOR.

Mort d’une leucémie en 1983, l’oeuvre d’HERGE est gérée par sa veuve Fanny Rodwell via les sociétés Moulinsart et Studios Hergé (anciennement Fondation Hergé).

Le journal de Tintin lui disparaitra des librairies en 1988; son créateur Raymond LEBLANC nous quittera 20 années plus tard.

Identification (2)