• En Librairies:      

    08/03 - CALDERON & HOMS - Creabulles 
    08/03 - ROUGE & DUVAL - Brüsel Waterloo
    09/03 - CALDERON & HOMS - Creabulles 
    09/03 - EVRARD - Librairie des Saules

    Lire la suite...

Prix Atomium 2023

En marge du BD Comic Strip Festival de Bruxelles qui s’est tenu du 8 au 10 septembre à la Gare maritime de Tour et Taxis, les 8 prix Atomium 2023 ont été dévoilés.

Afin de soutenir les autrices et auteurs, les autorités bruxelloises décernent, depuis 7 ans maintenant, les Prix Atomium de la Bande Dessinée dans le cadre du BD Comic Strip Festival. Ceux-ci sont, dans leur majorité, remis en espèces pour permettre aux lauréats de financer leur travail. Cette année, plus de 85.000 euros sont répartis entre les 8 prix.

Prix Raymond Leblanc de la jeune création à Antoine Schiffers pour Katya

Le Prix Raymond Leblanc a été créé il y a treize ans par l’asbl Raymond Leblanc, dont l’objet est de faire connaître, rassembler et conserver l'ensemble du patrimoine culturel constitué par Raymond Leblanc, fondateur, entre autres, du « Journal Tintin », des Éditions du Lombard, de l'agence de publicité Publiart et des studios de dessins animés Belvision. Il vise à récompenser le travail d’un jeune auteur n’ayant pas publié plus de deux albums.

katya.JPG

Prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles en BD à Pierre Bailly

Le prix de la Fédération Wallonie-Bruxelles en bande dessinée a été créé en 2017. Ce prix est destiné à récompenser un travail d'auteur(s) de la Fédération Wallonie-Bruxelles ayant développé une création originale et innovante

Prix Atomium de Bruxelles à Julien Hervieux et Monsieur le chien pour Le petit théâtre des opérations (tome 3) – Éditions Fluide Glacial

Le Prix Atomium de Bruxelles récompense un auteur qui a su mettre en avant Bruxelles dans son travail.

theâtre_03.jpg

Prix Première du roman graphique à Neyef pour Hoka Hey ! – Label 619 des éditions Rue de Sèvres

La RTBF (Radio-télévision belge de la Fédération Wallonie-Bruxelles) a lancé en 2017 ce nouveau prix, récompensant un genre en phase avec les auditeurs de La Première.

hoka_hey_couv.jpg

Prix Cognito de la BD historique à Aimée de Jongh pour Jours de sable – Éditions Dargaud

Le Prix Cognito de la BD historique est remis par la Fondation Cognito et récompense la meilleure bande dessinée à caractère historique. Cette fondation privée a pour vocation de faire découvrir ou redécouvrir l’histoire à travers la bande dessinée.

jours_couv.jpg

Prix Le Soir de la BD d’actualité à Émilie Gleason et Arthur Croque pour Junk Food – Éditions Casterman

Le quotidien belge Le Soir est, depuis toujours, le journal de référence en matière de bande dessinée. Avec ce prix, il récompense l’ouvrage qui excelle dans le traitement du monde qui nous entoure sous la forme d’un reportage en bande dessinée.

junk_food.jpg

Par ailleurs, le jury a décidé d’attribuer une mention spéciale aux Éditions Anspach, un éditeur belge indépendant qui, au fil des années, a produit une série d’albums dans lesquels sont racontés des événements importants ou pittoresques de l’histoire de notre pays. Dernier album publié : Coq-sur-Mer 1933 de Baudouin Deville, où l’Allemagne nazie traque le physicien Einstein sur la côte belge.

coq.jpg

Prix Atomium Spirou à Pascal Thivillon pour Inventures

Le Prix Atomium Spirou récompense des histoires courtes en BD (maximum 4 planches) qui mettent en scène Spirou et Fantasio. Prix destiné aux plus de 18 ans ayant publié au maximum 3 albums.

Prix Atomium de la BD citoyenne Lauréat : Vincent Jarousseau (dessin Thierry Chavant) - Les Femmes du lien – éditions Les Arènes

Le Prix Atomium de la BD citoyenne récompense un ouvrage de bande dessinée qui suscite une réflexion éthique et sociétale ; qui aborde de manière positive, constructive et généreuse des enjeux de société contemporains ; dont le sujet revêt une portée/résonance locale (locale, belge, européenne).

femmes.jpg

Il était une fois un 3 Mars ...
Décès d’HERGE

Hergé est décédé en 1983 de la leucémie, mais des rumeurs prétendent qu’il s’agit plutôt du sida, attrapé suite aux nombreuses transfusions qu’il avait dû subir.

Comme, à l’instar de Flaubert, il a déclaré: « Tintin c’est moi », il n’y aura donc pas de suite aux aventures du jeune reporter, au grand dam des fans et de ses proches collaborateurs.

Trois ans plus tard les studio Hergé seront remplacés par la Fondation Hergé.

Identification (2)