Hommages japonais aux Eternels

2 hommages coup sur coup au nouveau blockbuster du MCU par les auteurs de 2 mangas ultra-connus: "Sword Art Online" et "Thermae Romae"
 

Au début du mois, un premier hommage a été rendu avec le film d'animation Sword Art Online the Movie -Progressive- Aria of a Starless Night:

fdabuusuuaavnqd.jpg

 

Cette fois, c'est l'auteure du magnifique manga "Thermae Romaequi nous donne "son" interprétation.

La créatrice du manga Thermae Romae, Mari Yamazaki, s'est essayée au dessin des personnages de l'affiche du film « Eternels ». Le dessin, publié vendredi, a été réalisé avec l'accord des acteurs du film de Marvel Studios.

Dans son commentaire, Mari Yamazaki a fait part de son respect pour la réalisatrice d'Eternals, Chloé Zhao, et a salué la diversité des représentations et des thèmes du film.

eternals.jpg

Son commentaire est traduit ci-dessous :

Chloé Zhao a remporté un Academy Award pour Nomadland, un film qui m'a fait ressentir la différence entre les valeurs humaines et la vie sur terre. J'ai été surprise lorsque j'ai appris qu'elle tournait un film de super-héros Marvel. En raison du respect que je lui porte, j'ai accepté la proposition de dessiner une illustration promotionnelle pour le film, mais j'ai été encore plus surprise lorsque j'ai appris que chaque membre du casting avait personnellement approuvé les personnages que j'avais dessiné.

L'attrait de Chloé Zhao réside dans la représentation de ce qu'on appelle "l'heure magique", juste avant le lever ou le coucher du soleil, avec un éclairage naturel et des plans de paysages qui vous font ressentir l'immensité de la planète Terre. Son style de mise en scène caractéristique s'accorde à merveille avec le concept de ce film, qui m'a profondément impressionné.

Les éternels, une race spatiale immortelle qui protège l'humanité depuis plus de 7 000 ans, ont des noms liés aux dieux anciens et à la poésie lyrique. Ils portent en eux une énergie immense, mais lorsque le moment est venu pour moi de commencer à les dessiner, j'ai surtout cherché à faire ressortir le charme de chaque acteur. Eternals est le premier film de super-héros à inclure des guerriers avec des éléments LGBT, ce qui est un signe des temps, mais il est également fascinant de voir comment chacune de ces races extraterrestres s'acclimate à la Terre. Un autre grand attrait du film est la diversité de la nature et des comportements des 10 guerriers, comme Kingo, une star de Bollywood, et Sersi, un conservateur de musée.

Parmi les 10 guerriers, j'ai particulièrement apprécié Ajak, qui joue le rôle de la divinité maternelle et protectrice de l'humanité. J'étais fan de son actrice Salma Hayek avant même qu'elle ne devienne active à Hollywood, c'est pourquoi je l'ai dessinée en premier. J'étais également intrigué par Druig ; contrairement à Ajax, il est déçu par l'humanité et vit au fin fond de l'Amazonie sans se mêler aux autres membres. Chacun d'entre eux a des caractéristiques différentes et vit d'une manière différente, mais ils sont tous motivés et agissent pour protéger la terre, ce qui est peut-être la chose la plus importante que nous, les humains de notre époque, devrions apprendre. Je crois qu'Eternals est un film qui inspire fortement ce genre de conscience de soi.

"Les éternels" est sorti au Japon et aux États-Unis le 5 novembre. Le film raconte l'histoire des Eternels, une race extraterrestre immortelle qui vit secrètement sur Terre depuis plus de 7 000 ans.

 

Thermae Romae (テルマエ・ロマエ, Terumae Romae) est un manga écrit et dessiné par Mari Yamazaki. Il a été prépublié dans le magazine Comic Beam de l'éditeur Enterbrain entre décembre 2008 et mars 2013, et a été compilé en un total de six tomes. La version française est éditée par Casterman depuis le 14 mars 2012.
Il a été adapté en anime de trois épisodes découpés chacun en deux parties diffusés sur Fuji TV en janvier 2012. Deux films en prise de vues réelles réalisés par Hideki Takeuchi sont sortis respectivement en avril 2012 et avril 2014.
Une nouvelle série animée, intitulée Thermae Romae Novae, fera ses débuts sur Netflix en 2022.

Source : Oricon

Il était une fois un 16 Mai ...
MIDAM

Comme HERGE et FRANQUIN, c'est dans la commune bruxelloise d'Etterbeek que Michel Ledent, dit MIDAM, voit le jour le 16 mai 1963.
Une fois son diplôme de Saint-Luc en poche, il fait longtemps des petits travaux pour diverses revues.  C’est en 1992 qu’il renouvèle complètement la rubrique « Jeux vidéos » du journal Spirou et crée pour l’occasion… Kid Paddle, qui verra sa 1ère sortie en album 4 ans plus tard.

Fort de ce succès, il crée la BD dérivée Game Over, dont il passera les manettes à l’un de ses assistants, ADAM et s’entourera de divers scénaristes.

Citons aussi la série en 3 tomes, Histoires à lunettes, faite avec CLARKE en  1997, ou encore le one-shot Harding was here en 2008.

Aujourd’hui l’univers étendu de Kid Paddle couvre la BD, mais est décliné aussi sur foultitudes d'objets dérivés, jeux vidéos et même en série animée!

Identification (2)