WTF…riday: Une chaloupe en bois rare?

Ouf, la fin de semaine est là, et notre info « décalée », « amusante » voire totalement WTF est là aussi! Ce vendredi on va causer Tintin & Chaloupe!

sous-marin.jpg

Très souvent, un collectionneur aigu de BD aime illustrer ses rayons de bibliothèque de belles pièces en 3D issues de ses séries préférées.

Et dans le monde du Para-BD, on trouve de tout! Aujourd’hui si vous le voulez bien (toute façon, vous z’avez pas le choix), on va se centrer sur un pan majeur de cet art mineur (ou l’inverse, c’est selon!): les figurines de nos héros!

Et là aussi, il y a de tout: on trouve des Blorks à 3,59€, des Astérix en plomb ou en résine,…
Et si vous vouez un culte à l’oeuvre d’un grand maitre, vous avez des merveilles représentant personnages principaux ou secondaires des univers de Spirou ou de Tintin…

Tintin, le mot est laché! Pas de chance pour les amateurs paraBD de ce dernier: les vraies belles pièces se vendent à des prix de malades!

tintin-chaloupe-sirius-rackham-fariboles-44022-1-1-1-1_800x445.jpg

Les pièces sont superbes, c’est sur… Celle que l’on vous présente ce jour est magnifique, et issue de l’atelier d’un des plus grands artisans de cet Art (Fariboles).

Mais enfin: près de 3000€!!! Oui, cette scénographie est somptueuse, elle est grande (et donc lourde) mais quand même! Trois milles euro!!!

Pour le coup, mon compte en banque (et mon épouse) sont contents que je ne sois pas tombé dans la chaloupe de Moulinsart quand j’étais petit, tiens!

Ah, on allait oublier les frais de port « Exceptionnels »: Rassurez-vous une pequadille...+ 150€!
On vous laisse donc faire le calcul final, nous on a trop mal à la tête, tout à coup :(

A vous de voir dans quelle catégorie vous classez cette news WTF…riday; pour nous, c’est clair!

Pour les amateurs, vous pouvez cliquez sur l’image pour toutes les infos et les pré-commandes (disponible fin décembre) (c’est chez la Marque Zone, mais y’a ailleurs aussi)


42898864_2196546050583278_8365784045572849664_n.jpg

Bon, un Dafalgan et un bon Spirou, pour me remettre… ;)

 

Les images sont © Fariboles et © Hergé-Moulinsart 2018, gnagnagna...

Il était une fois un 16 Février ...
Olivier BAUZA

Olivier est né une nuit d’orage de l’année 1970. Il tombait des cordes, ce qui le prédestinait à devenir violoniste. Mais comme le bébé avait bonne mine, il opta pour une carrière dans le dessin. Durant son enfance, ses professeurs disaient souvent qu’il lui manquait une case. Olivier, pour se soigner, se lança dans la BD. Il devint alors associable et resta dans sa bulle, ne s’exprimant que par onomatopées. Les pages blanches lui provoquant des idées noires, il ne cessa de gribouiller et vit soudain la vie en rose.

Sa Superpepette martyrisa Spirou Hebdo, sa Loana Jones tortura Pif Gadget et ses Provençaux sévirent dans toute la Paca.

Olivier traumatise aussi les écoliers du sud de la France où il donne des cours de BD régulièrement. Les nuits de pleine lune, retrouvant une certaine lucidité, il délaisse la BD humoristique et se lance alors dans des projets réalistes, comme Cézanne ou Dinia… Un garçon très dur à cerner, finalement…

(Source: artisbd)
 

Identification (2)